fbpx
buildreport

La plupart des gens supposent qu’une « marketplace » et un site « e-commerce » sont la même chose. Bien qu’ils soient tous deux utilisés à des fins commerciales en ligne, il existe quelques différences fondamentales entre eux.

Par exemple, une marketplace est une plateforme en ligne où le propriétaire du site web permet à des vendeurs tiers de vendre sur la plateforme et de facturer directement les clients. Différents vendeurs peuvent commercialiser leurs produits auprès de clients. Le propriétaire d’une marketplace n’est pas propriétaire du stock et ne facture pas non plus le client. Il s’agit d’une plate-forme destinée à la fois aux vendeurs et aux acheteurs, comme c’est le cas sur un marché physique.

A l’opposé, un site e-commerce est une boutique en ligne à marque unique ou à marques multiples où à marque spécifique. Un site e-commerce vend ses propres produits sur son site. Le stock est la propriété exclusive du propriétaire du site web. Il n’est pas possible de s’inscrire en tant que vendeur sur un site e-commerce car on ne peut être que client. Sur un site e-commerce il y a qu’un seul propriétaire, capable d’exploiter le site web pour vendre des marchandises.

Autrement, une marketplace peut être un site e-commerce à contrario tous les site e-commerce ne peuvent pas être une marketplace. Pour éviter les confusions, voici dix différences importantes entre une marketplace et un site e-commerce que vous devez connaître. Le meilleur endroit pour vendre en ligne diffère d’un vendeur à l’autre en fonction de ses produits, de ses besoins et de ses objectifs.

#1 Approche et ciblage marketing

Il est très important d’avoir une idée claire de votre approche marketing et de votre ciblage sur la marketplace et dans l’e-commerce. Alors que dans le commerce électronique, vous devez vous concentrer sur le ciblage des acheteurs, sur une marketplace, vous devez attirer non seulement des acheteurs mais aussi des vendeurs qui seront au cœur de votre plate-forme. Dans le commerce électronique, le commerçant doit dépenser plus pour attirer du trafic vers son site. Une fois qu’un acheteur a fait son choix, le processus de sélection est plus simple, puisqu’il choisit parmi les produits proposés par une seule entreprise. Cependant, une marketplace bénéficie de la présence de plusieurs utilisateurs sur le site. Comme les utilisateurs sont nombreux, ils sont en quelques sortes promoteurs et font connaître de la marketplace, ce qui entraîne une augmentation de la notoriété du site. Plus les acheteurs sont satisfaits de faire leurs transactions sur le site, plus ils contribuent à la notoriété de la marketplace.

#2 Évolutivité

Une marketplace ne vend ni n’achète aucun produit, ce sont les acheteurs et les vendeurs présent sur la marketplace qui le font. Il y a beaucoup moins de risques financiers que sur un site de commerce électronique qui doit constamment investir dans des actions. Il arrive que la vente prenne du temps ou même que la vente n’aboutisse jamais. Une marketplace réalise plus facilement d’économie et par conséquent, lui permet de se développer plus rapidement que les sites de commerce électronique. Néanmoins, si l’activité augmente sur la marketplace, il peut être nécessaire de rechercher de nouveaux fournisseurs pour répondre à la demande. Mais vous n’aurez pas à vous soucier de dépenser de grosses sommes d’argent pour de nouveaux stocks ou des installations de stockage.

#3 Un inventaire plus important

N’oubliez pas que plus le stock est important, plus les acheteurs ont de chances de trouver ce qu’ils recherchent. Un grand inventaire implique souvent qu’un effort supplémentaire soit fait en matière de marketing pour attirer l’attention de vos visiteurs même ils ont déjà un intérêt pour votre site web. Le principe de Pareto, également connu sous le nom de règle des 80/20, tend à s’appliquer dans le développement d’une marketplace. En effet, une minorité de produits représentera la majorité des ventes. Le maintien d’un stock plus important peut poser des problèmes pour stocker un autre produit qui se vend mieux.

Sur un site e-commerce, le principe de Pareto signifie que vous devrez vous débarrasser des produits invendus à un moment donné, en baissant massivement les prix. Alors que pour une marketplace, s’il y a un produit qui ne se vend pas, vous pouvez choisir de le désactiver en appuyant simplement sur un bouton. Comme vous n’avez jamais acheté les produits, il n’y a pas de coûts associés.

#4 Temps et argent

Construire son propre site de commerce électronique peut être aussi simple que compliqué. De nombreuses questions sont à se poser. La mise en place et la maintenance de votre site de commerce électronique exigent beaucoup de temps et de travail. A contrario, sur une marketplace tout est déjà prêt, vous devez simplement vous inscrire, répertorier et vendre sans passer trop d’effort supplémentaire.

Là encore, comme les sites de commerce électronique ont un investissement initial plus important, il leur faut plus de temps pour atteindre le seuil de rentabilité. En revanche, les marketplaces ont de meilleures marges de profit car leurs recettes correspondent essentiellement à des pourcentages des transactions. En fonction du volume des transactions, l’argent gagné est généralement réinvesti dans le développement de produits pour accélérer la croissance du site.

#5 Volume de produits

Sur une marketplace, les marges de chaque vente sont plus faibles que celles sur un site de commerce électronique l’e-commerce qui tire principalement ses revenus des commissions déduit des ventes. Par conséquent, une marketplace doit vendre des volumes de produits plus importants que les sites de commerce électronique. Une marketplace doit donc traiter beaucoup plus de transactions, pour lesquelles il est crucial de mettre l’accent sur l’automatisation de ses systèmes.

#6 Indicateurs de tendance

Il existe des indicateurs de tendance qui sont utilisés pour détecter les tendances des marchés des entreprises. Ils indiquent l’évolution des prix. Grâce aux indicateurs de tendance, les marketplaces sont en mesure de suivre plus précisément leurs ventes. Les indicateurs de tendance permettent également de savoir quels sont les meilleurs produits et quels sont les vendeurs les plus efficaces. Il est donc possible d’optimiser et promouvoir un contenu qui est susceptible d’intéresser les utilisateurs.

#7 Un public engagé

L’engagement du public est un point important dans le commerce en ligne qu’il s’agisse d’une marketplace ou d’un site de commerce électronique. Les marketplaces ont toujours été axées sur les transactions. L’objectif est de mettre en relation les acheteurs et les vendeurs.

Les marketplaces orientent les acheteurs vers les achats et les vendeurs qui font le plus de vente et qui proposent le plus grand nombre de produits ou de services. Les marketplaces bénéficient des effets de réseau : plus il y a d’acheteurs plus il y a de vendeurs, les deux s’attirent comme des aimants.

Il est plus difficile d’avoir un public engagé dans les sites e-commerces. Cela prend du temps et coûte cher. Même avec de l’expérience, il se peut que les personnes que vous visiez se révèlent être pas les bonnes personnes en fin de compte. Les différents réseaux sociaux comme Facebook peuvent contribuer à mobiliser un public.

#8 Confiance

Pour vendre en ligne, il est essentiel d’établir une relation de confiance à la fois sur une marketplace que sur un site e-commerce. Vos utilisateurs doivent avoir confiance en votre plateforme. 67 % des clients font confiance une marketplace qui leurs est familière. Si les acheteurs ont eu une expérience satisfaisante, 54 % d’entre eux reviendront acheter sur la même place de marché. La confiance est un élément clé de cette expérience. Sur un site de commerce électronique, c’est plus difficile car il est géré ou détenu par une seule personne.

#9 Aspects technique

Actuellement, un grand nombre d’outils utilisés pour construire un site de commerce électronique sont disponibles sur le marché et les plus connus sont SAP Hybris, Salesforce Commerce Cloud ou Magento. Les marketplaces offrent aux acheteurs un portail unique pour acheter tout ce dont ils ont besoin. C’est pourquoi les solutions proposées par les marketplaces ont été conçues sur mesure pour répondre aux besoins spécifiques des acheteurs et des vendeurs. Les aspects techniques pour créer un marché sont particuliers. Il doit offrir des API (interface de programme d’application) puissantes, un cloud permettant des délais de processus court, disposer d’une base de données évolutive conçue pour une utilisation multi-marchés. Les marketplaces modernes prennent en charge la technologie Omnicanal ; en assimilant les canaux physiques en magasin, sur le web, de traitement des commandes et de commerce dans une seule plate-forme.

#10 Une navigation plus complexe

Dans une marketplace, les produits sont organisés dans un ensemble, bien structuré. Il y a plusieurs vendeurs qui ont leur liste de produits respective. Sur un d’e-commerce, la disposition des produits est basée sur des catégories. Il existe des filtres plus détaillés et donc plus efficaces pour la barre de recherche, ce qui signifie que l’utilisateur peut affiner sa recherche de manière beaucoup plus précise. En termes de processus et de modèles de navigation, il y a une énorme différence.

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Vous avez un projet ?

Planifiez un rendez-vous avec un expert

logo

Copyright © 2020 Milango.
Tous droits réservés